Les actus de la cité

Les élèves du Brevet des métiers d'art "Art de la lisse" font leur rentrée

05.09.2016
IMPRIMER
PARTAGER

La rentrée 2016 est marquée par l’évolution de l’offre de formation professionnelle de lissiers à la Cité internationale de la tapisserie, avec le lancement de la première promotion du Brevet des Métiers d’art "Arts et Techniques du Tapis et de la Tapisserie de basse lisse".

Lancée en 2010, la première formation mise en place par la Cité de la tapisserie est intervenue à un moment où la transmission du savoir-faire de la tapisserie d’Aubusson n’était plus assurée. 

Ce Certificat académique de compétences, confié au GRETA Creuse, a permis de conforter des ateliers existants et de préserver des emplois dans les manufactures. Enfin, plusieurs ateliers indépendants ont également vu le jour au fil de trois promotions.

La formation professionnelle de lissier évolue aujourd’hui pour proposer un diplôme national : le Brevet des Métiers d’art, piloté par le GRETA Creuse et financé par la Région.

Au sein de la Cité de la tapisserie, le centre de formation prend place dans l'ancien atelier de tissage des élèves de l'École nationale d'Art Décoratif d'Aubusson. Pour en recréer la lumière zénithale d'origine tout en respectant les normes d'isolation, l'agence d'architecture Terreneuve, en charge du projet, a choisi un éclairage type "lumière du jour", projeté vers le plafond. Sans ombres portées, ce type d'éclairage facilite l'apprentissage du tissage.

Au terme du recrutement, le GRETA Creuse a constitué une première promotion exclusivement féminine. Les dix jeunes femmes sélectionnées pour suivre cet apprentissage en deux ans sont issues de formations diverses, de la restauration d’œuvres d’art aux Sciences de l’environnement en passant par les Arts du spectacle. Plusieurs sont originaires de Creuse, mais aussi du grand Sud-Ouest et du Puy-de-Dôme.

La découverte d'un métier aux multiples facettes

Les stagiaires ont investi le centre de formation de la Cité de la tapisserie pour y découvrir les métiers à tisser sur lesquels elles vont apprendre l’art de la lisse, tel que l’UNESCO l’a inscrit au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2009. 

Pour les élèves-lissières, il ne s'agit pas simplement de se former à la technique du tissage. Le Brevet des Métiers d'Art leur permet d'appréhender l'ensemble de "l'univers Aubusson", entre luxe, tradition, couleur et innovation.

En effet, si les prochaines semaines seront consacrées à l'étude des techniques de tissage selon la progression traditionnelle de l'apprentissage des gestes de la basse lisse, les élèves seront également formées au dessin, à la réalisation de cartons de tapisserie et à l’échantillonnage des couleurs. Elles suivront des cours d’histoire de l’art et de la tapisserie. Un enseignement enrichi par des cours scientifiques et technologiques autour des fibres et du textile, des sorties pédagogiques, des conférences ou encore des stages en entreprise.