Les actus de la cité

Réouverture des "Tapisseries du monde"

05.05.2017
IMPRIMER
PARTAGER

Particulièrement fragiles à conserver, les collections textiles, et plus particulièrement les pièces anciennes, supposent une rotation régulière des œuvres pour la préservation des pièces. Après les quelques semaines nécessaires à cette rotation, la salle des "Tapisseries du monde" rouvre ses portes avec de toutes nouvelles pièces grâce au concours de prêteurs, dont certaines n'ont pas été vues depuis des décennies.

Cette salle dédiée à l'universalité de la technique de la tapisserie présente la variété des usages et l'ancienneté du savoir-faire, avec des prêts de pièces anciennes (parfois âgées de 1500 ans), originaires du monde entier. Les textiles présentés y sont entièrement renouvelés. La Cité de la tapisserie poursuit ses partenariats historiques pour cette section, avec le Musée Bargoin de la Ville de Clermont-Ferrand pour des pièces Navajo, ainsi que le Musée de Cluny pour une tapisserie au titre énigmatique, La Pirouette.

Le visiteur pourra également y apprécier des prêts exceptionnels du Mobilier national, en particulier des tapisseries précolombiennes, coptes et chinoises, issues des collections de l'ancien Musée des Gobelins qui proposait un espace similaire au projet de la Cité de la tapisserie avec une section pour présenter l'histoire et la diversité des tapisseries dans le monde. Ce musée fut démonté dans les années 1920 et certaines pièces de ce fonds n'ont pas été présentées depuis lors.

Le nouvel accrochage des "Tapisseries du monde" met également en avant des textiles rares prêtés par la Galerie Berdj Achdjian à Paris, spécialisée dans les textiles du monde entier : un tapis kabyle exceptionnel, un châle de corps syrien, des tissages d'Iran et du Rajastan. 

Une nouvelle rotation des œuvres aura lieu vers la fin du mois de juillet, avec de nouveaux prêteurs, et de nouvelles surprises.