Les actus de la cité

Aubusson tisse Tolkien : retour sur la première tombée de métier

25.04.2018
IMPRIMER
PARTAGER

Depuis le 06 avril 2018, la Cité internationale de la tapisserie compte dans ses collections l'unique tapisserie créée d'après l'œuvre graphique originale du père de Bilbo Le Hobbit, J. R. R. Tolkien. L'œuvre saluée par la Famille Tolkien à l'occasion de la tombée de métier1, les communautés Tolkien, tout comme par les professionnels de la tapisserie, a rejoint l'espace dédié à l'opération "Aubusson tisse Tolkien"  au sein de la Cité de la tapisserie.

Premier tissage réalisé dans le cadre de l'opération inédite "Aubusson tisse Tolkien" de la Cité de la tapisserie en partenariat avec le Tolkien Estate, l’emblématique Bilbo comes to the Huts of the Raft-Elves a été libéré du métier à tisser des lissières des Ateliers A2 et Françoise Vernaudon le 6 avril 2018, après plus de 4 mois de travail à trois personnes tissant côte à côte sur le métier.

Retour sur une "tombée de métier" historique et émouvante

La belle-fille de J. R. R. Tolkien, Baillie Tolkien, épouse de Christopher, avait fait le déplacement jusqu'à la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson, pour découvrir avec fébrilité cette première mondiale.

Elle a tenu à exprimer son émotion après la révélation :

"Le fait que cette ancienne institution d'artisanat ait choisi de faire ce travail basé sur l'œuvre de Tolkien, c'est quelque chose qui me touche énormément.

[...] C'est une adaptation qui met en valeur l'œuvre de mon beau-père, qui la traduit dans une dimension inattendue et qui montre la qualité de son dessin. Et puis les couleurs et la luminosité... C'est un tableau que j'aime parce qu'on entre dedans, on est amené avec Bilbo vers le lac. Et en plus grand comme ça on a vraiment l'impression qu'on pourrait aller dedans, c'est magnifique."

Le travail des lissières a également été salué par la Fondation d'entreprise AG2R LA MONDIALE pour la vitalité artistique qui a soutenu sa production et dont une délégation était venue assister à cet événement unique. Pierre Martin, Président de la Fondation d'entreprise, a annoncé la décision de soutenir la deuxième pièce de la tenture Tolkien.

Découvrez l'événement en vidéo :

Après un passage en couture pour réaliser les ourlets, la tapisserie a pris sa place dans l'espace dédié à l'opération "Aubusson tisse Tolkien" au sein de la Cité internationale de la tapisserie. Elle y sera visible jusqu'à la fin de l'année 2018 et devrait être rejointe par deux autres pièces d'ici la fin de l'automne.

Une deuxième tapisserie en préparation

C'est à présent à une montagne que s'attaque la Cité pour la deuxième tapisserie de la tenture Tolkien : Halls of Manwë, le sommet sacré du Taniquetil, la montagne la plus élevée de la mythologie de Tolkien, l'un des paysages décrits dans le Silmarillion. Les Ateliers Pinton à Felletin, lauréats de l'appel d'offres de tissage, débutent le montage de la chaîne : 1648 fils de chaîne à attacher un à un aux barres de lisses qui permettront de les écarter par fils pairs et impairs et ainsi laisser passer les flûtes des lissiers pendant le tissage. L'œuvre devrait être présentée à la Cité de la tapisserie à l'automne 2018..

1. La "tombée de métier" est la cérémonie pendant laquelle la tapisserie est libérée du métier à tisser en coupant les fils de chaîne qui constituent le squelette de la tapisserie. La tapisserie de basse-lisse étant tissée sur l'envers et enroulée au fur et à mesure du tissage, l'œuvre est alors vue pour la première fois en entier et à l'endroit.