Visites et ateliers thématiques

1925, Tapisserie et Arts Décoratifs

IMPRIMER
PARTAGER

En 1925 à Paris, une immense exposition d’Arts décoratifs est aménagée sur 23 hectares dans le Grand Palais et dans des pavillons construits pour l’occasion par les grands décorateurs de l’époque.

De très nombreuses tapisseries sont visibles dans le mobilier, en couverture de fauteuils, de chaises, de canapés, en tapis ou en textiles décoratifs sur les murs. Elles ont été fabriquées par les Manufactures nationales des Gobelins et de Beauvais ou par les nombreux ateliers d’Aubusson et de ses environs.
L’exposition de plusieurs de ces tapisseries au musée d’Aubusson en 2012 a permis de découvrir ces oeuvres surprenantes et de style parfois très moderne.

Le Journal du jeune licier (vingt pages couleur) présente de façon ludique les oeuvres et les artistes présents dans l’exposition, à travers une séries de petits jeux.
Il constitue un support pédagogique très riche qui peut tout à fait faire l’objet d’un approfondissement au sein des classes ou à la maison, en dehors de la visite sur place.

En 1925, la manufacture de tapisseries Coupé, installée à Bourganeuf (à quelques kilomètres d’Aubusson), prépare son stand d’exposition en fabriquant en papier une maquette pliable de l’agencement mobilier (un "diorama"). 

Le journal contient également un atelier de réalisation d'un intérieur Art Déco, pour que les enfants conçoivent eux-mêmes un salon à partir de plusieurs éléments décoratifs qu’ils créent (tapis, tapisserie, paravent) et mettent en place dans leur propre maquette pliable en 3D. Les grands principes de l’Art Déco sont présentés, avec des méthodes pour créer des compositions décoratives.

Pour aller plus loin