Les artistes de la tapisserie

Elie Maingonnat (1892-1966)

IMPRIMER
PARTAGER

Artiste issu d'une vieille famille aubussonnaise, Élie Maingonnat descend d’une longue lignée de tapissiers. Plus attiré par l'aspect graphique du métier que par le tissage artisanal, il se consacre à la peinture de cartons de tapisseries. Parallèlement à sa carrière de peintre-cartonnier, il a été directeur de l’ENAD (École Nationale d’Arts Décoratifs) d’Aubusson de 1930 à 1958.

Élie Maingonnat joue un rôle important dans la période de renouveau de la tapisserie. Après une rencontre avec Jean Lurçat à Paris lors d’une exposition, il l'invite en 1937 à venir étudier la tapisserie d’Aubusson.

Ses oeuvres, toujours très composées (il a débuté sa carrière comme professeur de dessin), sont liées aux scènes de la vie rurale qu'il observe dans les villages autour d’Aubusson. Peintre du dehors, ses sujets favoris sont la végétation et la faune du Limousin. Ses modèles sont le fruit d'une exploration régulière et attentive de la nature, des paysages et des sous-bois. La Creuse, Le Thaurion (ruisseau du département), Aubusson, Les Fougères, sont des titres révélateurs. Les bordures des tapisseries qu'il dessine sont souvent animées de motifs animaliers typiques des forêts limousines (blaireaux, belettes, hermines ou huppes).