Les artistes de la tapisserie

Marc Saint-Saëns (1903-1979)

IMPRIMER
PARTAGER

Ce fresquiste, petit-neveu du compositeur Camille Saint-Saëns, vient à la peinture de cartons de tapisserie après une rencontre avec Jean Lurçat. Il fait tisser presque tous ses cartons à Aubusson, par l’atelier Tabard pour la plupart.

Grâce à son expérience de fresquiste, Marc Saint-Saëns est sensibilisé aux problématiques de l’art mural et aux compositions monumentales. Il utilise ce savoir-faire dans des modèles destinés à la tapisserie, en privilégiant la clarté et la force du sujet plutôt qu’une représentation détaillée du réel mais sans jamais négliger l’élément décoratif.

Sa production, abondante, est marquée par un style très reconnaissable, élégant et coloré. Les thèmes s’inspirent de la nature (suite des Saisons, suite des Eléments), de la mythologie et du théâtre (Commedia dell’arte). Une de ses pièces les plus connues, Thésée et le Minotaure (1943), figure dans les collections du MNAM - Centre Pompidou. La ville de Toulouse, où Saint-Saëns est né, conserve plusieurs de ses œuvres, aussi bien dans des collections particulières que dans des édifices publics (une série de quatre grandes tapisseries a été commandée par la municipalité en 1950 pour décorer le théâtre du Capitole).

Très impliqué dans la création de modèles de tapisseries, il fonde, avec Jean Picart Le Doux et Jean Lurçat, l’Association des peintres cartonniers en 1947.