Les artistes de la tapisserie

Marcel Gromaire (1892-1971)

IMPRIMER
PARTAGER

Marcel Gromaire est à la fois peintre, décorateur, illustrateur, graveur, et même linguiste. Dans les années 1940, il séjourne à Aubusson et crée des cartons de tapisserie, participant activement à son renouveau avec Jean Lurçat.

Bachelier en droit, Gromaire abandonne la carrière juridique pour se consacrer à la peinture, à laquelle sa famille le sensibilise dès l'enfance. Ses toiles se caractérisent par une construction géométrisante, des lignes puissamment cernées. Influencé par l’atmosphère qu’il retient de ses visites des pays du Nord et par les primitifs romans ou gothiques, son style est marqué par des formes stylisées, puissantes et très construites.

La peinture, la gravure et le dessin occupent la plus grande place dans le travail de cet artiste, mais il s’intéresse aussi à l'art monumental, à travers le panneau mural, le vitrail et la tapisserie.

Après une première expérience aux Gobelins, où il fait tisser La Terre en 1938, Gromaire séjourne à Aubusson de 1939 à 1944. Il réalise onze cartons, la plupart tissés à l'atelier Goubely. La série des Saisons, où chaque saison est représentée par une région de France, est particulièrement remarquable. On peut citer également la tapisserie Aubusson (collection de la mairie de Lille), particulièrement représentative de l’impression laissée par Aubusson et sa nature environnante au peintre. Malgré la brièveté de son activité de peintre-cartonnier, ses œuvres font date dans l’art de la tapisserie. Chaque tissage impose une composition rigoureuse, un trait vigoureux et robuste, une certaine économie des couleurs et des jeux de clair-obscur.