Shadows, d'après Man Ray

Une autre tapisserie dada présentée à la Cité de la tapisserie : Le Siège de l’air, d’après Jean Arp

IMPRIMER
PARTAGER

Une autre tapisserie issue du mouvement Dada est présentée dans le parcours d’exposition de la Cité internationale de la tapisserie. Il s’agit de la tapisserie Le Siège de l’air, d’après Jean Arp (1886-1966). Le tissage a été réalisé par l’Atelier Picaud à Aubusson.  

Cette tapisserie a été réalisée d’après une gravure de Jean Arp. Le motif représenté appartenait à l’origine à une composition plus vaste. Le travail d’adaptation de l’œuvre en tapisserie a été effectué par Pierre Baudoin, enseignant à l’École Nationale d’Art Décoratif d’Aubusson. Le tissage témoigne d’une recherche d'économie de moyens et de matériaux : les laines n’ont pas été teintes. La couleur brune est issue de laines de moutons bruns et la couleur crème de laines naturellement blanches.

L’œuvre originale, gravée sur bois, figure dans le livre de poésie dadaïste de Jean Arp, Le Siège de l’air, dont la tapisserie tire son nom. Ce livre réunit des poèmes composés par l’artiste entre 1915 et 1945. L’édition originale compte 1 100 exemplaires au total, dont un tirage de tête de 70 exemplaires numérotés. Dans cette édition, les poèmes sont accompagnés de 8 duo-dessins de Arp et Taeuber-Arp, dont la gravure qui a servi de maquette à la tapisserie.

Extrait de la poésie dada "Le Siège de l’air" :

(...)

il fait encore assez clair pour voir qu’il commence à faire sombre

les étincelles d’air jaillissent des roues d’air bourdonnant brr brr

servez-vous une fois seulement d’un chemin et ensuite faites-en cadeau

les étincelles d’air jaillissent des roues d’air bourdonnant brr brr

les roues d’air bourdonnnent brr brr

les roues d’air bourdonnnent brr brr

les roues d’air bourdonnnent brr brr

les estomacs paissent sur les crêtes d’oiseaux

(...)