rencontre-dédicace

Lancement de l'ouvrage "Les Horizons perdus"

IMPRIMER
PARTAGER

Le 26 février 2020 paraît aux Éditions de l’Attente Les Horizons perdus de Jean-Daniel Baltassat et Stephen Horne – autour de l’installation artistique éponyme de Delphine Ciavaldini à la Cité internationale de la tapisserie à Aubusson. L'ouvrage sera à découvrir en avant-première à la médiathèque de Felletin le 14 février à 18h30, dans le cadre d’une rencontre-dédicace avec Jean-Daniel Baltassat, Stephen Horne et Delphine Ciavaldini en partenariat avec l'association Le Plaisir de Lire​.

Ce livre vient s’inscrire dans une toute nouvelle collection proposée par l’éditeur bordelais,  « L’art à lire » dédiée aux écrits sur l’art. L’ouvrage, bilingue français/anglais, est constitué d’un texte introductif poétique par Jean-Daniel Baltassat (traduit en anglais par Jennifer K. Dick) et d’un texte critique et didactique par Stephen Horne (traduit en français par Pascal Poyet), autour de l'installation de l’artiste Delphine Ciavaldini à la Cité internationale de la tapisserie, Les Horizons perdus (à découvrir jusqu'au 02 avril).

Un cahier 16 pages d’images en couleur vient s’insérer dans le livre pour restituer la dimension visuelle de l’installation en fils de laine. Photographies de Zoé Forget.

Les auteurs

• Jean-Daniel Baltassat est né en 1949 en Haute-Savoie. Après des études d’histoire de l’art, de cinéma et de photographie, il devient de 1972 à 1979 directeur artistique pour différentes agences de publicité et maisons de mode. Dans le même temps, il crée une galerie/coopérative à Paris (1973/1977) « La Manivelle ». À partir du milieu des années 1980, il se consacre exclusivement à l’écriture, considérant l’écriture romanesque comme une « vie de métiers et un métier de vies ». Son premier roman, « La falaise », paru en 1987, figure dans la sélection du Prix Nocturne en 2014. Son neuvième roman, « Le Divan de Staline » (liste Goncourt 2013) a été adapté au cinéma par Fanny Ardant. Son dernier livre, « La tristesse des femmes en mousseline », est arrivé deuxième pour le prix Voix des lecteurs de Nouvelle-Aquitaine 2019.

• Stephen Horne est un critique d’art et commissaire d’exposition indépendant canadien. Il vit en France, dans la Creuse, et à Montréal, Canada. Ses commentaires et ses essais sont publiés à l’international dans des revues, des anthologies et des catalogues d’exposition. Comme professeur au Nova Scotia College of Art and Design et à l’Université Concordia, Stephen Horne a enseigné les arts médiatiques, la théorie et la critique. Ses publications récentes comprennent notamment des essais pour des catalogues du Musée des beaux-arts du Canada et du Musée d’art contemporain de Montréal.

L'artiste

Delphine Ciavaldini est originaire du spectacle vivant et pratique les métiers de la scène depuis 25 ans. Cette orientation, qui a commencé par les costumes et accessoires, a bifurqué au fil du temps vers la scénographie et la mise en scène. L’appréhension de l’espace et sa dramaturgie a très fortement influencé sa pratique de plasticienne.

Depuis 2012 elle propose des installations qui s’apparentent à des environnements. Le visiteur qui les traverse et se meut dans les pièces devient un peu plus qu’un spectateur. L’espace est donné en expérience, la circulation permet d’y mêler les enjeux et pensées personnelles ainsi que les consciences et mémoires collectives.

Delphine Ciavaldini construit ses installations avec des matériaux usuels ayant déjà servi et les "recode" afin qu’ils nous disent autre chose de notre quotidien, des liens qui nous unissent aux nécessités qui nous définissent.

 

Infos pratiques

Vendredi 14 février à 18h30, médiathèque de Felletin. Entrée libre.