Aubusson tisse Tolkien

Renouer avec les grandes tentures narratives

IMPRIMER
PARTAGER

Ce projet est né d’une réflexion sur ce que pourrait être une grande tenture à sujet littéraire aujourd’hui. Le nom de J. R. R. Tolkien s’est imposé rapidement, comme l’une des plus grandes sagas littéraires du XXe siècle.

Quatre séries structurent le projet en lien à différents ouvrages de l’auteur : Les Lettres du Père Noël (recueil de lettres écrites et illustrées par J. R. R. Tolkien pour ses enfants entre 1920 et 1942), Le Hobbit, Le Seigneur des anneaux, ainsi que Le Silmarillion (œuvre publiée à titre posthume en 1977 par le fils de J. R. R. Tolkien, Christopher Tolkien), qui retrace les premiers Âges de l’univers de la Terre du Milieu, cadre des romans. Treize tapisseries murales seront réalisées. La quatorzième œuvre, Numenorean Carpet, est un tapis ; ce qui représentera environ 130 m2 de tissage au total. Cela prendra des mois de réalisation minutieuse au sein des ateliers artisanaux de tapisserie à Aubusson et en Creuse, selon les techniques de la tapisserie d’Aubusson telles que les a reconnues l’UNESCO en les inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2009.

Un tel projet de mise en valeur de ce pan majeur du travail de l’auteur est inédit. Tisser en tapisserie d’Aubusson cette série de quatorze pièces d’après les œuvres graphiques de J. R. R. Tolkien, est aujourd’hui très innovant dans le monde de la tapisserie, car c’est faire le pont avec les grandes tentures narratives (séries de tapisseries illustrant des épisodes d’un récit) des XVIIe et XVIIIe siècles alors créées en référence à d’importants textes littéraires (L’Odyssée d’Ulysse du poète Homère, ou Renaud et Armide tiré de La Jérusalem délivrée par Torcato Tasso, etc.). Ce lien direct à la littérature s’est perdu aux XIXe et XXe siècles.

Aujourd’hui, au XXIe siècle, ce projet de tissage des œuvres graphiques de J. R. R. Tolkien possède une singularité supplémentaire : celle de bénéficier d’une iconographie elle-même créée par l’auteur des récits littéraires, ce qui est une première dans l’histoire des grandes tentures narratives.

C’est avec respect des œuvres originales que la Cité de la tapisserie s’engage à ce croisement patrimonial entre la tapisserie d’Aubusson, art décoratif majeur, et les œuvres graphiques de J. R. R. Tolkien si promptes à devenir des tapisseries historiques tant elles font partie intégrante d’une « mythologie actuelle ». Le projet de tenture tissée invite, par sa monumentalité, à une immersion inédite dans l’imaginaire de J. R. R. Tolkien. À l’instar de L’Histoire d’Alexandre d’après Charles Le Brun ou encore de L’Odyssée d’Ulysse d’après Isaac Moillon, c’est à la fois l’univers narratif et graphique de J. R. R. Tolkien qui va traverser les âges aux côtés de ses livres.

Aubusson tisse Tolkien

La genèse du projet

IMPRIMER
PARTAGER

L'imaginaire de J. R. R. Tolkien en tapisserie d'Aubusson : un projet né de la volonté de créer une nouvelle grande tenture narrative tissée.

Tout au long de sa vie, Christopher Tolkien, le fils de l’auteur du Seigneur des Anneaux J. R. R. Tolkien, a conduit un travail considérable de mise en valeur et de promotion de l’immense œuvre de son père, sous ses différentes facettes. Exécuteur littéraire, il a notamment achevé le manuscrit du Silmarillion.

En 2010, le conservateur rédige le Projet scientifique et culturel du musée au sein de la Cité internationale de la tapisserie en devenir et conçoit le projet de Nef des tentures. Se pose alors la question de ce que serait une tenture du XXe siècle fondée comme aux XVIe ou XVIIe siècles sur un grand récit littéraire. Les récits de J. R. R. Tolkien apparaissent comme une évidence. Par la suite, un jeune élève de la formation de lissiers, Thomas Mondon, rédige un document recensant les différents illustrateurs des écrits de Tolkien, dont l’écrivain lui-même. En 2012, une interview de Christopher Tolkien au journal Le Monde donne la clé à l’équipe de la Cité de la tapisserie : c’est la mémoire et l’œuvre graphique  de J. R. R. Tolkien lui-même qu’il faut mettre en valeur.

Fin 2012, le directeur de la Cité internationale de la tapisserie Emmanuel Gérard est entré en contact avec Dominique Bourgois, éditrice du Seigneur des Anneaux (éditions Christian Bourgois) en France, et lui a souligné l’intérêt qu’aurait le tissage en tapisserie d’Aubusson de l’œuvre graphique de J. R. R. Tolkien accompagnant ses romans et qui inviterait par sa monumentalité à une immersion inédite dans l’imaginaire de J. R. R. Tolkien. L’éditrice a été séduite par cette idée qui a été ensuite largement partagée par la Famille Tolkien.

Fin 2013, Christopher et Baillie Tolkien ont reçu dans leur maison de Haute-Provence les responsables de la Cité, le directeur Emmanuel Gérard et le conservateur Bruno Ythier. Ils leur ont indiqué qu’en dehors d’une exposition des originaux de ces œuvres graphiques par la Bodleian Library d’Oxford, c’était la première fois que leur était proposée une mise en valeur de l’œuvre graphique de leur père et beau-père. Ils ont souligné le fait qu’à leurs yeux la tapisserie constituerait le support idéal de présentation de cette œuvre graphique. 14 dessins et aquarelles de
J. R. R. Tolkien ont été ainsi sélectionnés conjointement par la famille Tolkien et la Cité de la tapisserie, pour faire l’objet de tapisseries ou tapis. S’est alors mise en place avec l’avocate de l’Estate Tolkien, Cathleen Blackburn, une négociation qui a abouti fin 2016 à une convention signée par Christopher Tolkien pour l’Estate Tolkien et le Sénateur Jean-Jacques Lozach pour la Cité internationale de la tapisserie.

Présentation du projet en vidéo :

 

Le calendrier du projet "Aubusson tisse Tolkien" :

- Fin 2013 : rencontre avec Christopher et Baillie Tolkien, début des négociations ;

- Fin 2016 : signature de la convention avec l’Estate ;

- 25 janvier 2017 : lancement officiel du projet, début des numérisations des 14 œuvres originales à la Bodleian Library d’Oxford ;

- Printemps 2017 : le comité de tissage détermine les aspects techniques (échantillonnage des couleurs, dimensions des tapisseries, choix de la grosseur du tissage, etc.), travail sur le 1er carton de tapisserie ;

- Été 2017 : présentation du projet et du 1er carton au sein d’un atelier de cartonnier reconstitué ;

- Automne 2017 : lancement du premier tissage, à suivre à la Cité de la tapisserie ;

- 6 avril 2018 : 1ère « tombée de métier » en présence de Baillie Tolkien.

- Printemps 2021 : fin des tissages, présentation de l’ensemble de la tenture.

 

Aubusson tisse Tolkien

La Cité internationale de la tapisserie a signé une convention avec le Tolkien Estate pour la réalisation en quatre ans à Aubusson d’une série exclusive de treize tapisseries et un tapis, tissés à partir de l’œuvre graphique originale de J. R. R. Tolkien (1892-1973) qui a commencé à peindre et à dessiner alors qu’il était enfant et a continué tout au long de sa vie. Découvrez un projet tissé hors normes et inédit de mise en valeur de l'œuvre graphique du célèbre auteur de Bilbo le Hobbit et du Seigneur des Anneaux, de la Terre du Milieu à Aubusson...

Une tapisserie de Clément Cogitore pour la Cité de la tapisserie

03.10.2017
IMPRIMER
PARTAGER

About the Cité de la tapisserie - Presentation 2017

02.10.2017
IMPRIMER
PARTAGER
Scolaires

1925, Art Déco

IMPRIMER
PARTAGER

Durée de l'activité : 1h30 (à coupler avec la visite de la "Nef des tentures)

Publics concernés : écoles primaires (cycles 2 et 3)

Découverte du style Art Déco et réalisation de la maquette d'un intérieur Art Déco en 3D.

Téléchargez la fiche d'activité.

Scolaires

À l'écoute de tes perceptions (méditations)

IMPRIMER
PARTAGER

Durée de l'activité : 3 quarts d'heure

Intégration de l’activité au sein des autres proposées par la Cité internationale de la tapisserie

« À l'écoute de tes perceptions » est une activité conduite en petit groupe et proposée en parallèle d'une autre choisie parmi l’offre d'ateliers thématiques de la Cité de la tapisserie.

Publics concernés : adaptable de la maternelle au lycée

Téléchargez la fiche d'activité.

Scolaires

Tapisseries à alentours (18e siècle)

IMPRIMER
PARTAGER

Durée de l'activité : 1h30

Publics concernés : écoles primaires cycles 2 et 3

(à coupler avec la visite de la "Nef des tentures")

Découverte des tapisseries du XVIIIe siècle représentant des chinoiseries, des scènes galantes ou illustrant des fables de La Fontaine, et atelier de création.

Téléchargez la fiche d'activité.

Téléchargez le livret "Aubusson tapisserie des Lumières".

Scolaires

Atelier porte-bonheurs "Nenette et Rintintin"

IMPRIMER
PARTAGER

Durée de l'activité : 1h (à coupler avec la visite de l'espace d'exposition "Les Mains d'Aubusson")

Publics concernés : Cycle 3

Découverte de ces porte-bonheurs de laine et atelier de fabrication.

Téléchargez la fiche d'activité.

Scolaires

Atelier "Confluentia"

IMPRIMER
PARTAGER

Durée de l'activité : 1h

Publics concernés : maternelles, CP

Découverte de l'œuvre Confluentia de Bina Baitel et atelier de création.

Téléchargez la fiche d'activité.